Pour de nombreuses raisons, une assurance auto peut être résiliée. Si l’assureur doit avoir des motifs pour justifier une telle résiliation, la loi n’exige par contre pas que l’assuré doive justifier son acte. Cela peut se faire au terme de l’échéance du contrat d’assurance comme au beau milieu de l’année. Pour l’assuré, qu’est-ce qui se passe après une résiliation d’assurance auto ?

S’il y a accident

Lorsqu’une assurance auto est résiliée, cela veut dire que l’assuré n’est plus assuré. Bien sûr, il peut chercher une autre compagnie qui lui propose peut-être des tarifs plus attractifs ou de meilleurs services. Mais le temps qu’il signe un nouveau contrat, le temps qu’il trouve une compagnie qui veut bien lui apporter la couverture dont il a besoin, des événements peuvent survenir entre-temps. Par exemple, si jamais il cause un accident alors qu’il était au volant de sa voiture, à quoi doit-il s’attendre ? Puisqu’il n’est plus couvert, il est seul responsable de l’accident. Cela veut dire qu’il doit payer les dommages causés aux tiers de sa poche, ce qui peut représenter des sommes exorbitantes. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe le fonds de garantie des assurances qui servira à couvrir les dommages corporels pour des tiers lésés. À noter que les autres dommages matériels ne peuvent être couverts par ce fonds.
Il faut cependant savoir qu’il peut arriver qu’un assuré ignore complètement qu’il n’est plus assuré. Comment cela ? En cas de changement de banque ou de numéro de compte, il arrive que le prélèvement mensuel ne soit pas effectué parce que l’assureur a omis de faire l’enregistrement du nouveau RIB. Dans ce cas, l’assuré n’est pas en cause, mais il sera quand même catégorisé comme étant un mauvais payeur et son assurance sera résiliée, et cela, sans qu’il en ait été informé.

Après une assurance auto résiliée pour non-paiement

Que ce soit l’assuré qui a pris la décision de la résiliation de son assurance auto ou l’assureur, le fait est qu’à un moment donné, l’assuré ne sera pas sous couverture. Il doit faire le maximum pour raccourcir le plus possible ce laps de temps parce qu’il est dangereux de ne pas avoir de couverture, surtout s’il compte circuler avec sa voiture. D’ailleurs, il est fortement déconseillé de rouler avec un véhicule non assuré, même pour des motifs justifiés ou une urgence. La seule solution pour ne pas avoir de problème, c’est d’être assuré dans les meilleurs délais. De toute manière, il faut se rappeler que plus l’interruption entre deux assurances est longue, plus il sera difficile de trouver un assureur..
Après une assurance auto résiliée pour non-paiement, vous devez trouver un nouvel assureur le plus vite possible. Ce dernier fera le calcul du contrat en tenant compte de l’âge, de la profession, des sinistres et des bonus. Mais il ne faut pas oublier que ce qui majore le plus dans le tarif, c’est la notion « résilié » pour contentieux de prime.

Coût d’un nouveau contrat d’assurance auto pour résilié

Il est indispensable de se rappeler que c’est la notion « résilié » qui va peser lourd dans le coût d’un nouveau contrat d’assurance auto. Il y en a qui préfèrent ne pas faire déclarer le non-paiement auprès de la compagnie d’assurance de son choix, en pensant qu’il ne subira pas cette majoration. C’est une très mauvaise idée, car de toute façon, la compagnie finira par l’apprendre étant donné qu’elle a accès au fichier d’informations des assurances. Ce fichier liste le nom de tous les propriétaires de véhicules classés mauvais payeurs. Mais pour information, il faut savoir que si on n’a pas été assuré pour moins d’un mois, cela n’influera en rien sur le coût du nouveau contrat. Par contre, rester 6 mois sans couverture, c’est être sûr de subir une majoration importante pour la cotisation. La compagnie ignore si la situation est volontaire ou non, c’est ce qui explique la majoration. Le fait est qu’il y a de plus en plus de conducteurs qui, de propos délibéré, ne souscrivent pas à une assurance auto. Ils attendent qu’il y ait un sinistre ou un accident pour le faire. La meilleure solution, c’est de souscrire à une assurance auto le plus rapidement possible, non seulement pour éviter une lourde majoration, mais surtout pour bénéficier d’une couverture adaptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *