Omniprésents dans la société contemporaine, les jeux vidéo et les Smartphones nous ont fait oublier les loisirs qui ont bercé notre enfance. Et pourtant, ce peut être de bonnes alternatives pour occuper le temps des petits et pourquoi pas passer des bons moments avec eux. Certains de ces loisirs d’an temps refont actuellement surface et les adeptes du retrogame se font aussi de plus en plus nombreux. Focus sur les loisirs rétro que vous pouvez notamment utiliser cet été.

Le cache-cache

Le cache-cache est un jeu d’adresse et de stratégie, même si aux primes abords, c’est surtout un jeu ludique qui peut facilement occuper vos enfants pendant des heures. Vous n’avez surement pas oublié les règles : une personne doit se bander les yeux et compter, les autres doivent se cacher. Une fois le décompte fini, celui qui s’est bandé les yeux doit partir à la recherche des autres. Mais pour ce faire, il ne faut pas faire de bruit et bien regarder partout.
Simple, ludique, et pour une fois n’exigeant pas de vos enfants qu’ils soient en face d’un écran, ce jeu d’an temps revient en force dans les familles françaises.

Le ballon prisonnier

Pour les sportifs, le ballon prisonnier est un passe-temps à étudier de près. Mais quand bien même ce serait de nouveau à la mode, ce jeu n’a rien d’une nouveauté. On y jouait déjà il y a 20 ans.
Le but est de toucher l’équipe adverse avec le ballon. Mais attention, si elle l’intercepte, ce sera à celui qui l’a lancé de sortir. Ce sera l’équipe qui restera en dernier sur le terrain qui gagnera. À vos ballons !

Les sauts à la corde

Pour les jeunes filles, le saut à la corde est aussi un loisir idéal en ces débuts d’été. Inciter donc vos enfants à pousser la petite chansonnette : « ce matin dans ma chambrette, ma chambrette delà-haut… »

À la fois ludique, mais jouant aussi le rôle d’activité physique, la corde à sauter se joue aussi bien en solitaire qu’en groupe. Les petits peuvent se lancer dans une compétition. Ce qui boostera davantage leur estime et leur confiance en eux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *