Les postes sédentaires provoquent une déformation de la colonne vertébrale sur le long terme. De ce fait, il convient de bouger régulièrement afin de limiter les conséquences sur le corps de la position assise trop fréquentes. Pour les autres types de métiers, vous pouvez découvrir les sports adaptés à certaines professions à travers cet article.

Pour les grands sédentaires

Si votre travail vous oblige à rester assis tout au long de la journée, sachez que vous risquez de subir des maux de dos chroniques, une fatigue conséquente et une prise de poids importante. En plus d’améliorer votre position assise au travail, pratiquer du sport avant ou après le travail est indispensable. Le running, la natation et la marche rapide constituent d’excellentes disciplines pour faire bouger votre corps suffisamment dans ce cas.

Pour les travailleurs debout ou en déplacement fréquent

Le fait de rester debout longtemps fatigue la colonne vertébrale et provoque d’importantes douleurs au dos. Pour que votre posture reste bien droite et votre dos bien soutenu, pratiquez le yoga, le stretching ou le pilates. Vous pouvez également entretenir votre santé cardiovasculaire en vous exerçant à l’aquagym, au vélo et à la natation.

Pour les travailleurs actifs

À force d’effectuer un travail rude sur le plan physique, vous vous exposez à des douleurs articulaires importantes. Ce type de travail peut demander le soulèvement d’un objet lourd comme des cartons de déménagement ou des pierres pour la construction. À cet effet, il convient de renforcer les parties de votre corps les plus sollicitées par votre travail. Des exercices ciblés sont vivement recommandés dans ce cas. Pour renforcer votre corps, mettez-vous au cross training, au body pump ou à la boxe.

Pour les freelancers

Le travail en freelance peut sembler reposant, mais il peut causer une prise de poids assez conséquente. En effet, vous aurez tendance à grignoter lorsque vous vous retrouvez seul à la maison à travailler. Pour stimuler votre organisme et améliorer votre santé physique, organisez des sorties régulières pour faire du running, de bootcamp ou de l’urban training.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *